Table des matières

  1. Démarrage
  2. Création d'un épisode
  3. Menu principal
  4. Modes d'édition
  5. Zones
  6. Respawn
  7. Action
  8. NPC
  9. Storyboard
  10. Scripts scénaristiques
  11. Sprite du joueur
  12. Configuration

Démarrage

Au premier démarrage du programme, l'utilisateur doit choisir le nom du fichier d'épisode à éditer. Bien que le nom soit totalement libre, comme un fichier d'épisode est un fichier de ressources pour la librairie Gamio, il convient d'utiliser l'extension ".gio" par convention. L'interface de choix de nom de fichier est également limitée à 15 caractères au total, soit 11 caractères pour le nom "utile" du fichier, si l'on s'en tient à cette règle.

Interface de choix de fichier

Dès validation du nom de fichier, un nouveau fichier ainsi nommé est créé dans le dossier où est exécuté le programme. Tout fichier désigné à l'aide de cette interface, existant ou non, est localisé par rapport à ce dossier d'exécution.

Note : cette même interface de choix de nom de fichier est utilisée dans de nombreux autres contextes au sein du programme, avec les mêmes limitations.

Après création d'un fichier d'épisode, celui-ci devient le fichier à charger par défaut au démarrage du programme.

Note : de manière générale, le fichier correspondant à l'épisode en cours d'édition au moment où l'utilisateur quitte le programme sera chargé à nouveau lors d'un redémarrage. Pour forcer le programme à démarrer sans charger le dernier fichier utilisé, il suffit de supprimer la ligne "currentResources" du fichier de configuration "loe.conf" situé dans le dossier d'exécution du programme (voir section Configuration).

L'utilisateur peut à présent utiliser le programme pour créer un épisode, et le programme lui présente le menu principal (voir section Menu principal).

Retour à la table des matières

Création d'un épisode

Un épisode est constitué par différents éléments de base, pouvant être de deux natures :

L'éditeur de Lives Out comporte actuellement 4 modes d'édition, chacun avec ses propres règles d'utilisation, et complétant les autres pour la création d'un épisode et de ses composants.

Pour fonctionner correctement, un épisode doit comporter au moins :

La première étape de la création d'un épisode implique donc de créer ces éléments pour disposer d'un minimum fonctionnel. Le menu principal offre les options nécessaires pour y parvenir.

Retour à la table des matières

Il s'affiche au démarrage du programme et peut être réactivé à tout moment avec la touche ECHAP.

Menu principal
OptionUtilité
RESUME EDITINGretourner vers l'interface d'édition pour le mode en cours
EDITION MODEchanger le mode d'édition en cours (voir section Modes d'édition)
SWITCH AREAchanger la zone active
IMPORT TMXimporter un fichier de données au format TMX, et ainsi créer une nouvelle zone (voir section Zones)
SET SCRIPTimporter un fichier de script au format TXT, décrivant les dialogues d'un épisode et certains textes additionnels (voir section Scripts scénaristiques)
SET CHARACTERimporter un sprite pour le personnage du joueur (voir section Sprite du joueur)
NEW EPISODEfermer l'épisode en cours d'édition et repartir sur une base vierge pour un nouvel épisode
LOAD EPISODEchoisir un fichier d'épisode et le charger pour l'éditer
SAVE EPISODEsauvegarder les modifications sur le fichier dernièrement utilisé pour l'épisode en cours d'édition, ou un autre
OPTIONSchanger la configuration du programme (voir section Configuration)
EXITquitter le programme

Retour à la table des matières

Modes d'édition

Les 4 modes d'éditions se nomment "RESPAWN", "ACTION", "NPC" et "STORYBOARD". Les trois premiers fonctionnent par rapport à une zone active, c'est à dire que chaque modification apportée par l'utilisateur impactera une seule zone parmi celles composant l'épisode en cours d'édition.

ModeUtilité
RESPAWNpermet de gérer les emplacements où le personnage contrôlé par le joueur peut apparaître dans une zone de l'épisode (voir section Respawn)
ACTIONpermet de gérer les points d'action (ou "spots") répartis au sein d'une zone (voir section Action)
NPCpermet de gérer les personnages non joueur (Non-Playable-Characters) placés au sein d'une zone (voir section NPC)
STORYBOARDpermet de gérer les différentes phases scénaristiques de l'épisode (voir section Storyboard)

Retour à la table des matières

Zones

Pour créer une nouvelle zone, il faut importer un fichier de données au format TMX, permettant de décrire l'environnement visuel de la zone. L'option "IMPORT TMX" du menu principal permet de choisir le fichier. Une fois la zone créée, elle s'affiche en arrière-plan de l'interface du programme, une fois le menu principal refermé.

Zone

La première zone créée devient la zone active. Dès cet instant, il convient de créer un emplacement de réapparition pour le joueur (ou de "respawn"), et un ou plusieurs points d'actions (ou "spots"). Pour cela, il faut sélectionner respectivement les modes d'édition "RESPAWN" ou "ACTION".

Dans l'un de ces deux modes d'édition, la navigation au sein de l'environnement de la zone est possible avec les touches fléchées. Les coordonnées du pointeur de la souris par rapport à l'environnement s'affichent toujours en haut à gauche de l'interface.

Retour à la table des matières

Respawn

Un emplacement de réapparition pour le personnage du joueur, ou point de "respawn" peut être ajouté à la zone active dans le mode d'édition "RESPAWN".

Dans ce mode d'édition, le curseur de la souris représente une petite boule multicolore, ou le sprite associé au personnage du joueur si celui-ci a été ajouté à l'épisode (voir section Sprite du joueur). Les points de "respawn" existants s'affichent de cette manière également, à leurs coordonnées respectives.

Un clic avec le bouton gauche crée un point de "respawn" à l'emplacement spécifié par le curseur de la souris. Il est possible d'en créer plusieurs dans une même zone. Le premier créé sera utilisé par défaut dans l'épisode.

Chaque point de "respawn" peut être utilisé pour le redémarrage d'une partie, ou un changement de zone (voir section Action). Ses seules propriétés sont ses coordonnées dans l'espace de la zone.

Pour supprimer un ou plusieurs points de "respawn", il suffit de maintenir le bouton gauche enfoncé pour dessiner une zone rectangulaire entourant le ou les points à cibler.

Retour à la table des matières

Action

Un point d'action ou "spot" est la base de l'interactivité résidant dans une zone. Lorsque le personnage du joueur entre dans les bornes d'un spot, l'action associée peut être déclenchée de façon manuelle (intervention du joueur) ou automatique, selon comment elle est configurée. Il ne s'agit donc pas forcément d'une action du joueur lui-même à proprement parler.

Pour créer un nouveau spot, il faut dessiner la zone rectangulaire le délimitant, en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé. Un simple clic sur un spot, permet de le sélectionner pour l'éditer. La création ou l'édition d'un spot ouvre un menu dédié.

Edition de spot

Depuis ce menu, il est possible de naviguer vers le spot précédent ou suivant (options PREVIOUS et NEXT respectivement), de configurer l'action associée au spot, ou de le supprimer (option DELETE).

Il existe différents types d'action dans ce contexte. Chacun dispose d'un unique paramètre dont la nature dépend de son type, ainsi que de plusieurs propriétés générales. Beaucoup de ces types d'action seront les mêmes qui seront déclenchables via des évènements de storyboard (voir section Storyboard). L'édition du type de l'action d'un spot ainsi que de son paramètre se font respectivement grâce aux options TYPE et DATA du menu.

Types d'action disponibles

TypeParamètreUtilité
LOAD MAPzone de destination et emplacement de réapparition du joueur à utiliser dans cette zone, au format "zone-emplacement" Un bon exemple de spot de type LOAD MAP est une porte ou une fenêtre, conduisant à une autre zone de l'épisode
CHANGE STORYBOARD PHASEnuméro de phase de storyboard cible Le changement de phase de storyboard peut être utile pour déclencher une cinématique, contenue dans sa propre phase, et faisant suite à une séquence de gameplay dans la même zone.
ATTENDED SPEECHnuméro de partie du script de l'épisode Ce type d'action peut être employé lorsque le personnage du joueur souhaite parler à un autre personnage, ou lire un document trouvé sur son chemin, pour permettre au joueur de contrôler l'affichage du texte.
UNATTENDED SPEECHnuméro de partie du script de l'épisode Même utilité que le type précédent, mais cette fois en laissant le joueur contrôler le personnage plutôt que le texte, permettant à ce dernier de défiler automatiquement. Pratique pour des dialogues d'ambiance pendant le gameplay.
SET LIGHTtype d'éclairage Ce type d'action permet d'activer un certain mode d'éclairage pour la scène, et donc concrètement au joueur d'allumer une torche ou son smartphone par exemple. Chaque mode d'éclairage dispose de son propre rendu et contribue à l'ambiance.
START AUDIO PLAYBACKnuméro de piste audio Ce type d'action permet de déclencher la lecture d'une piste audio (musique ou effet sonore). En pratique, on peut l'utiliser pour ponctuer une autre action.
STOP AUDIO PLAYBACKnuméro de piste audio Ce type d'action vient en complément du type précédent, mais sera utilisé principalement pour terminer la lecture d'une piste de musique avant d'en démarrer une autre. Cet arrêt est brutal. Pour un arrêt plus progressif, le type suivant est plus approprié.
FADE AUDIO OUTnuméro de piste audio Pour faire diminuer le volume progressivement sur une piste audio en cours de lecture (la musique essentiellement).

Propriétés générales d'action

PropriétéParamètreUtilité
AUTOON/OFF Détermine si ce spot verra son action associée déclenchée dès le passage du joueur ou si une intervention manuelle de celui sera nécessaire. Dans la conception d'un épisode courant, la plupart des spots auront cette propriété activée. En pratique, on peut par exemple combiner cette propriété systématiquement lors de dialogues d'ambiance avec le type d'action UNATTENDED SPEECH, mais également pour le déclenchement de la lecture d'une piste audio, qui n'est absolument pas une action "consciente" du joueur.
VOLATILEON/OFF Détermine si ce spot doit être disponible au déclenchement plus d'une fois. Si marqué "volatile", un spot disparaîtra après que son action aura été déclenchée. Sinon, son action pourra être déclenchée à nouveau. En pratique, il convient de permettre à certains spots comme les portes d'être utilisés plusieurs fois, mais on peut réaliser des effets scénaristiques intéressants en enfreignant ce principe.
LOCKEDON/OFF Détermine si ce spot est disponible dès le passage du joueur ou si il doit être rendu disponible par un autre spot avant (voir ci-dessous ACTION CHAIN). Cette propriété rend en quelque sorte un spot "invisible" jusqu'à ce qu'il soit nécessaire au déroulement du scénario conçu par le designer.
ACTION CHAINON/OFF Détermine si le déclenchement de l'action associée à ce spot peut débloquer une action "invisible" associée à un spot dont la propriété LOCKED est active. La propriété suivante indique quel spot sera la cible de la chaîne.
CHAINED ACTIONnuméro d'un autre spot au déclenchement lié à celui-ci Lorsque le spot doit déclencher l'action associée à un autre, c'est cette propriété qui indique lequel cibler. Il peut s'agir de n'importe quel spot dans la zone active. Il n'est pas possible d'influencer un spot dans une autre zone par cette technique.
INFOnuméro de partie du script de l'épisode Cette propriété permet d'indiquer le texte expliquant visuellement l'action associée au spot visible pour le joueur. En pratique, cette propriété est fréquement utilisée pour des actions conscientes, comme "Parler", ou "Utiliser". C'est au designer de déterminer le contenu du texte depuis le script (voir section Scripts scénaristiques).

Retour à la table des matières

NPC

Un NPC ou personnage non joueur est une entité animée du jeu pouvant apparaître dans une zone, et pouvant avoir une influence sur le joueur ou son environnement selon le type de comportement qui lui est associé. Le moteur du jeu contrôle ces entités à l'aide d'une "intelligence" artificielle simplifiée, de façon à simuler une forme d'autonomie.

Pour créer un nouveau NPC, il suffit de cliquer aux coordonnées où l'on souhaite le placer dans la zone. Afin d'éditer un NPC déjà en place, il faut maintenir le clic et dessiner une zone entourant le NPC choisi, puis relâcher.

Edition de NPC

Depuis le menu d'édition, il est possible de naviguer vers le NPC précédent ou suivant (options PREVIOUS et NEXT respectivement) dans la zone, de configurer ses propriétés, ou de le supprimer (option DELETE). Du type de NPC choisi dépend le comportement qu'il aura vis-à-vis du joueur et de l'environnement dans le jeu.

Types de NPCs disponibles

NomDescription
BLOODY NEMESISCe NPC hostile et spécial avance dans la direction des X positifs en accélérant à mesure que le temps s'écoule. Lorsque le joueur est rattrapé, l'état du jeu change en Game Over instantanément. Il n'est actuellement pas possible d'interagir avec ce NPC.
BLOODY MANCe NPC est hostile au joueur, et issu de la métamorphose d'un homme. Il n'est actuellement pas possible d'interagir avec ce NPC.
BLOODY OLDCe NPC est hostile au joueur, et issu de la métamorphose d'une personne très âgée. Il n'est actuellement pas possible d'interagir avec ce NPC.
BLOODY CHILDCe NPC est hostile au joueur, et issu de la métamorphose d'un enfant. Il n'est actuellement pas possible d'interagir avec ce NPC.
BLOODY WOMANCe NPC est hostile au joueur, et issu de la métamorphose d'une femme. Il n'est actuellement pas possible d'interagir avec ce NPC.

Propriétés générales de NPC

PropriétéParamètreUtilité
AUTOON/OFF Détermine si ce NPC sera instancié dès le chargement de la zone où si son apparition devra être déclenchée par un autre biais (spot d'action par exemple). Par défaut un NPC n'est pas auto

Retour à la table des matières

Storyboard

Le storyboard est ce qui contrôle ce qui arrive indépendamment des actions du joueur, en fonction du temps écoulé. Le mécanisme qui en découle est utile pour la création de scènes cinématiques en particulier, mais a un intérêt limité durant le gameplay.

Le storyboard d'un épisode se décompose en "phases". Chaque phase est accompagnée de quelques propriétés générales et constituée par une liste d'évènements. L'interface d'édition du storyboard est donc formée de plusieurs menus imbriqués, le menu racine étant la liste des phases, depuis lequel on en ajouter de nouvelles (option ADD NEW PHASE).

Liste des phases

La sélection d'une phase ouvre le sous-menu d'édition des propriétés de phase.

Propriétés de phases

Dans ce menu, il est possible de consulter la liste des évènements de la phase (option EDIT EVENTS), de supprimer complètement la phase ainsi que tous les évènements qu'elle contient, ou d'éditer ses propriétés générales :

PropriétéParamètreUtilité
PAUSE ALLOWEDON/OFF Détermine si durant cette phase, le joueur peut mettre le jeu en pause ou non. A utiliser avec parcimonie, et sur des durées aussi courtes que possible pour ne pas provoquer chez le joueur une sensation de perte de contrôle sur le programme.
CONTROL ALLOWEDON/OFF Détermine si les contrôles du joueur peuvent influer sur le personnage ou non. Cette propriété est en pratique activée durant les phases de gameplay et désactivée durant les cinématiques.

Lorsque l'utilisateur choisit l'option EDIT EVENTS, le programme lui présente un sous-menu contenant la liste des évènements de la phase en cours d'édition, depuis lequel il peut en ajouter de nouveaux (option ADD NEW EVENT).

Liste d'évènements

La sélection d'un évènement ouvre le sous-menu d'édition d'évènement, permettant l'édition de son type, paramètre associé et surtout son temps de déclenchement.

Propriétés d'évènement

Tout comme un spot, un évènement peut avoir chacun des types suivants :

TypeParamètreUtilité
END PHASEaucun paramètre Cet évènement marque la fin d'une phase comme son nom l'indique. Lorsqu'il se déclenche, le déroulement de la phase en cours d'exécution s'arrête. Le designer peut à ce stade changer de phase à un moment donné pour continuer le fil du scénario qu'il a imaginé, ou ne rien ajouter de plus à l'épisode sur le plan évènementiel.
CHANGE PHASEnuméro de phase cible Déclenche un changement de phase de storyboard. L'intérêt est souvent de donner le contrôle au joueur ou le lui retirer en fonction du déroulement d'une cinématique.
ATTENDED SPEECH(voir section Action)
START AUDIO PLAYBACK(voir section Action)
STOP AUDIO PLAYBACK(voir section Action)
FADE AUDIO OUT(voir section Action)
SET LIGHT(voir section Action)
CHANGE AREA(voir section Action, option "LOAD MAP")
CHANGE GAMESTATEétat du jeu Cet évènement particulier permet de sortir du jeu, revenir au menu principal ou déclencher le défilement des crédits. Il a un caractère final pour le déroulement du scénario et est donc utilisé rarement.
RESTORE LIGHTtype d'éclairage Comme son nom l'indique, ce type d'évènement rétablit l'éclairage qu'utilisait le joueur avant qu'il soit désactivé.

Retour à la table des matières

Scripts scénaristiques

Le déroulement du scénario établi par le designer pour l'épisode dépend en grande partie du script. Celui-ci détermine l'ensemble des dialogues et autres informations écrites pouvant être utilisées dans l'épisode, depuis les spots, évènements ou descriptifs d'action.

Un script unique peut être associé à un épisode. Pour charger un script, il suffit d'utiliser l'option SET SCRIPT dans le menu principal. L'interface de choix de fichier s'ouvre et permet de choisir le fichier dans le dossier d'exécution.

Le format du script est celui d'un simple fichier texte, facilement modifiable avec un éditeur simple (Wordpad ou VIM par exemple). Il est composé de parties numérotées. Par exemple :

0
blablabla
blablablabla
blabla

1
Utiliser

2
"Et ils vécurent heureux
et eurent beaucoup d'enfants..."

Le numéro de chaque partie la précède. Le moteur de script de Lives Out utilise les sauts de ligne comme marqueurs pour laisser le contrôle au joueur de façon régulière, ou au moins laisser un cours laps de temps s'écouler.

Au moment de l'import d'un script dans le programme, celui-ci est converti en un format binaire optimisé pour être stocké dans le fichier de ressources de l'épisode. Lorsque le scénariste effectue un changement dans le fichier texte source, il doit le réimporter pour répercuter ses modifications dans le fichier d'épisode.

Retour à la table des matières

Sprite du joueur

Par défaut Lives Out utilise le sprite du personnage de l'épisode pilote si aucun sprite dédié n'a été importé dans l'épisode. Dans ce cas, l'éditeur utilisera une petite boule colorée pour marquer les emplacements de réapparition du personnage du joueur dans chaque zone (voir section Respawn).

Si le designer souhaite faire apparaître un personnage inédit dans l'épisode et en donner le contrôle au joueur, il est possible d'importer une texture de sprite avec l'option SET SPRITE du menu principal. L'interface de choix de fichier permet de sélectionner le fichier image dans le dossier d'exécution du programme.

Le format du fichier image à utiliser pour le sprite est très précis, et doit respecter les contraintes suivantes :

Un mauvais format entraînera soit une erreur au chargement, soit des glitches d'affichage dans le jeu.

Retour à la table des matières

Configuration

Configuration

Les options générales suivantes peuvent être configurées dans le sous-menu OPTIONS (accessible depuis le menu principal) :

OptionUtilité
MUSIC VOLUMEvolume sonore des previews musicales
SFX VOLUMEvolume des effets sonores et de leurs previews
FULLSCREENpour activer/désactiver le mode plein-écran
AUTO SCALEpour activer/désactiver l'agrandissement des pixels (l'interface peut paraître très petite dans ses dimensions de départ)
SHARP PIXELSpermet d'activer ou non le filtrage linéaire de pixels, les rendant ainsi flous ou bien nets après agrandissement.

Chacune de ces options est persistente, et restaurée lors du redémarrage du programme. Le fichier de configuration "loe.conf" contient leurs valeurs hors exécution, ainsi que la ligne "currentResources", qui désigne quel fichier d'épisode charger au démarrage de l'éditeur.

Retour à la table des matières